Director, African Development Institute / Directeur/Directrice, Institut Africain De Développement

THE COMPLEX:

The Chief Economist/Vice-President for Economic Governance and Knowledge Management is the Bank’s spokesperson on economic matters and the Vice-President for the ‘Economics Governance and Knowledge Management Complex’. The Complex is responsible for (i) providing leadership and visibility for the Bank on economic, finance, financial governance and socio economic development issues; and coordinate the generation of analytical works to inform operational policy; (ii) systematically emphasize the critical role of knowledge, experience, lessons learnt and their tangible impact on sustainable, inclusive transformation of African economies.

The hiring department:

The African Development Institute coordinates and oversees Capacity Development mainstreaming in Bank operations for enhanced development effectiveness in the regional member countries, through: (i) providing advisory services including guidance tools to support effective design and delivery of Capacity Development goals in Bank operations; (ii) identifying and designing tailored Capacity Development programmes and carrying out related activities to sustain development results in the regional members countries; (iii) leveraging partnerships and coordinating knowledge dissemination and outreach, conversion and transfer, with the view to contribute to improved policy-making and economic governance for sustainable development in the regional members countries.

 

The position:

The Director of the African Development Institute will be responsible for shaping, coordinating and overseeing the Bank’s agenda and delivery of Capacity Development to its clients.  He/she will design Capacity Development strategies and policies, and also ensure their effective implementation.

KEY FUNCTIONS:

Under the supervision and guidance of the Chief Economist/Vice-President for Economic Governance and Knowledge Management, the Director will:

 a) Strategy for Capacity Development

  •  Update and implement Bank’s framework for capacity development, including its objectives, scope, prioritization, partnership with other development stakeholders, delivery, monitoring and valuations.
  • Update and implement Bank’s strategy on technical assistance and training, with clearer focus on results and improved outcomes in regional member countries, with the goal of strengthening local institutions and boosting skills of officials involved in strategic areas.
  • Design, implement and monitor an action plan to help regional member countries strengthen policies and institutional frameworks to diversify their economies, boost economic growth, and create decent employment.

 

 b) Work program validation and execution

  •  Review and validate the objectives and work program for the department, ensuring alignment to the Bank, Complex and department strategic priorities.
  • Review and validate the budget, and its effective implementation.
  • Report on the work program execution, and propose alternative and corrective measures as needed.
  • Actively contribute to the designing and monitoring of the department key performance indicators.

 

 c) Technical oversight on the department activities

  •  Work closely with the Bank’s Regional and Sector Departments; including Statistics and Development Research Departments to identify and assess priority Capacity Development challenges and needs of the regional member countries.
  • Manage the Bank’s resources dedicated to Capacity Development for increased operational and institutional efficiency in delivery of development goals, in addition to providing oversight of the implementation of the Institute’s administrative budget.
  • Provide the Bank and its clients with Capacity Development advisory services; and guidance and quality assurance tools to ensure operational effectiveness and contribute to improved sustainability of development results in the regional member countries.
  • Play a leadership role in designing, delivering and overseeing high quality High Fives-related Capacity Development programmes, including training materials and audio-visual support, to contribute to strengthen regional member countries’ ownership of development results.
  • Work in collaboration with the Resource Mobilization and partnership unit to identity bilateral sources of funds for training.
  • Oversee the preparation of annual reports on the Bank’s achievement in Capacity Development.
  • Serve as Acting for Economic Governance and Knowledge Management Complex Vice President when required.
  • Perform other duties assigned by the Vice President.

 

d) Knowledge dissemination

  •  Contribute to Capacity Development knowledge and best practice within the development community, through overseeing the conduct of Capacity Development assessments and results evaluations.
  • Coordinate the implementation of the Eminent Speakers program by identifying and attracting distinguished speakers.
  • Assist the Macroeconomics Policy, Forecasting and Research department in the planning and holding of the annual African Economic Conference.
  • Provide leadership in developing Capacity Development assessment and evaluation tools, including e-learning ones, for use in Bank operations.
  • Oversee knowledge dissemination to staff and Bank clients using the Bank’s virtual platforms, in particular the Knowledge and Virtual Resources Center.

 

 e) People and talent management

  • Ensure the department has the appropriate skills-mix at any time for effective delivery of the objectives defined in the work program.
  • Review and validate the staffing needs, and build with the Human Resources department the required recruitment plans.
  • Assess work performance, appraise staff potential and determine training needs.
  • Put in place, with the assistance of the Human Resources department, talent management mechanisms, to build a talent pool for the department for business continuity.
  • Organize effective delegation of responsibilities by empowering staff at all levels.

 

Competences

(skills, experience and knowledge)

  • Hold at least a Ph.D. degree in Economics, Public Policy, Governance or International development, with top level experience in addressing development challenges in African countries, preferably gained in diverse bilateral, multilateral and / or regional development agencies.
  • Have a minimum of ten (10) years of relevant work experience in Capacity Development, of which at least five (5) years will be at managerial level.
  • Solid knowledge and good grasp of Capacity Development needs in African countries.
  • Proven ability to provide leadership in designing training programs, developing training materials and managing a Capacity Development or training institution.
  • Strong knowledge of African economic and development issues; strategic mind-set, and strong capacity to analyse situations from the perspective of stakeholders and translate strategic thinking into implementation.
  • Ability to build and manage strategic partnerships with a results-oriented mind-set.
  • Strong ability to translate development challenges into knowledge leverage opportunities with a solid knowledge of andragogy.
  • Strong analytical and negotiation skills, coupled to superior monitoring and evaluation abilities.
  • Strong ability in conceptualizing new approaches and innovation in Capacity Development, as well as developing user friendly training materials.
  • Excellent verbal and written communication skills in French or English, with a good working knowledge of the other language.
  • Competence in the use of standard Microsoft Office Suite applications

 

Applicants who fully meet the Bank’s requirements and are considered for interview will be contacted. Only online applications submitted with a comprehensive Curriculum Vitae (CV) and copies of the required degrees will be considered. The President of the African Development Bank reserves the right to appoint a candidate at a lower level.  The African Development Bank is an equal opportunities employer. Female candidates are strongly encouraged to apply. http://www.afdb.org

The African Development Bank Group does not ask for payments of any kind from applicants throughout the recruitment process (job application, CV review, interview meeting, and final processing of applications). In addition, the Bank does not request information on applicants’ bank accounts. The African Development Bank Group declines all responsibility for the fraudulent publications of job offers in its name or, in general, for the fraudulent use of its name in any way whatsoever

 

 Description en français 

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution de développement panafricaine qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 80 États membres, dont 54 en Afrique (pays membres régionaux).  Le programme de développement de la Banque africaine de développement vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Afin de se concentrer au mieux sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et de réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a défini pour ses interventions en Afrique, cinq grands domaines (Top 5) à intensifier pour accélérer l’obtention de résultats à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des Africains. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

LE COMPLEXE :

L’Economiste en Chef et Vice-président de la gouvernance économique et de la gestion du savoir est le porte-parole de la Banque pour les questions économiques et le Vice-président du Complexe de la gouvernance économique et de la gestion du savoir. Il a notamment pour mission : i) d’assurer le leadership et la visibilité de la Banque sur les questions concernant l’économie, les finances, la gouvernance financière et le développement socioéconomique ; de coordonner la réalisation d’analyses destinées à éclairer les politiques opérationnelles ; et ii) de mettre systématiquement en évidence le rôle clé du savoir, de l’expérience et des enseignements qui en découlent, ainsi que leur impact tangible sur la transformation durable et inclusive des économies africaines.

 

Le département recruteur

L’Institut Africain de Développement coordonne et supervise l’intégration du développement des capacités dans les opérations de la Banque afin d’accroître l’efficacité du développement dans les pays membres régionaux en: i) fournissant des services consultatifs, y compris des outils d’orientation permettant de soutenir la conception et la réalisation efficaces des objectifs de la Banque en matière de développement des capacités dans les opérations; ii) identifiant et concevant des programmes de développement des capacités adaptés et réalisant des activités y afférentes pour soutenir les résultats de développement dans les pays membres régionaux; iii) tirant parti des partenariats et coordonnant la diffusion du savoir et les actions de sensibilisation, procédant à des conversions et à des transferts, avec pour objectif de contribuer à améliorer l’élaboration des politiques et la gouvernance économique en vue du développement durable dans les pays membres régionaux.

 

 

Le poste

Le Directeur/La Directrice de l’Institut Africain de Développement sera responsable de la conception, de la coordination et de la supervision du programme de développement des capacités de la Banque et de sa mise en œuvre pour ses clients. Il/Elle concevra des stratégies et politiques de développement des capacités, et assurera également leur mise en œuvre efficace.

 

PRINCIPALES FONCTIONS :

Sous la supervision et l’orientation de l’Economiste en Chef et Vice-président de la gouvernance économique et la gestion du savoir, le Directeur/la Directrice sera chargé(e) de :

a) Stratégie pour le développement des capacités

  • Mettre à jour et mettre en œuvre le cadre pour le développement des capacités de la Banque, y compris ses objectifs, sa portée, sa hiérarchisation, ses partenariats avec les autres parties prenantes au développement, sa mise en œuvre, son suivi et son évaluation.
  • Mettre à jour et mettre en œuvre la stratégie de la Banque en matière d’assistance technique et de formation, en mettant davantage l’accent sur les résultats et l’amélioration des résultats dans les pays membres régionaux, dans le but de renforcer les institutions locales et de renforcer les compétences des officiels impliqués dans des domaines stratégiques.
  • Concevoir, mettre en œuvre et suivre un plan d’action pour aider les pays membres régionaux à renforcer les politiques et les cadres institutionnels afin de diversifier leurs économies, de stimuler la croissance économique et de créer une situation d’emploi décente.

 

 b) Validation et exécution du programme de travail

  • Examiner et valider les objectifs et le programme de travail du Département, en veillant à son alignement sur les priorités stratégiques du département, du complexe et de la Banque.
  • Examiner et valider le budget et veiller à sa mise en œuvre effective.
  • Faire un rapport sur l’exécution du programme de travail et proposer des solutions de rechange et des mesures correctives s’il y a lieu.
  • Contribuer activement à la conception et au suivi des indicateurs clés de performance du Département.

 

 c) Supervision technique des activités du Département

  •  Travailler en étroite collaboration avec les départements régionaux et sectoriels de la Banque; notamment ceux de la statistique et de la recherche-développement pour identifier et évaluer les défis et les besoins prioritaires des pays membres régionaux en matière de développement des capacités.
  • Gérer les ressources de la Banque dédiées au développement des capacités, avec pour but d’accroître l’efficacité opérationnelle et institutionnelle dans la réalisation des objectifs de développement, et superviser par ailleurs l’exécution du budget administratif de l’Institut.
  • Fournir à la Banque et à ses clients, des services consultatifs en développement des capacités et des outils d’orientation et d’assurance-qualité pour garantir l’efficacité opérationnelle et contribuer à améliorer la durabilité des résultats de développement dans les pays membres régionaux.
  • Jouer un rôle de chef de file dans la conception, la mise en œuvre et la supervision de programmes de développement des capacités liés au Top 5, y compris le matériel de formation et le support audio-visuel, afin de renforcer l’appropriation, par les pays membres régionaux, des résultats de développement.
  • Travailler en collaboration avec l’Unité de mobilisation des ressources et des partenariats pour identifier les sources de financement bilatérales pour la formation.
  • Superviser la préparation des rapports annuels sur les résultats de la Banque en matière de développement des capacités.
  • Agir en qualité de Vice-président(e) intérimaire du Complexe de la gouvernance économique et de la gestion du savoir, le cas échéant.
  • S’acquitter d’autres tâches pouvant lui être confiées par le Vice-président.

 

 d) Diffusion du savoir

  •  Contribuer au développement du savoir et aux meilleures pratiques en développement des capacités au sein de la communauté de développement, en supervisant la réalisation des évaluations de développement des capacités et des évaluations de résultats.
  • Coordonner la mise en œuvre du programme des conférenciers éminents en identifiant et en attirant des orateurs distingués.
  • Aider le Département de la politique macro-économique, de la prévision et de la recherche à planifier et à organiser la Conférence économique africaine annuelle.
  • Assurer le leadership dans la mise au point d’outils d’évaluation de développement des capacités, y compris les outils d’e-learning, pour utilisation dans les opérations de la Banque.
  • Superviser la diffusion du savoir auprès du personnel et des clients de la Banque à l’aide des plateformes virtuelles de la Banque, notamment le Centre du savoir et de ressources virtuelles.

 

 e) Gestion des personnes et des talents

  •  Veiller à ce que le Département soit doté des compétences appropriées à tout moment pour la réalisation efficace des objectifs définis dans le programme de travail.
  • Examiner et valider les besoins en personnel et élaborer en collaboration avec le département des Ressources Humaines les plans de recrutement requis.
  • Évaluer les performances, le potentiel du personnel et déterminer les besoins en formation.
  • Mettre en place, avec l’aide du Département des Ressources Humaines, des mécanismes de gestion des talents, pour constituer un pool de talents pour le Département en vue de la continuité des activités.
  • Procéder à une délégation efficace des responsabilités, en dotant le personnel de pouvoir d’action à tous les niveaux.

 

Compétences

(compétences, expérience et connaissances)

  • Etre titulaire d’au moins un Doctorat (Ph.D.) en économie, en politique publique, en gouvernance ou en développement international, avec une expérience de haut niveau pour relever les défis du développement dans les pays africains, acquise de préférence dans différents organismes de développement bilatéraux, multilatéraux et / ou régionaux.
  • Justifier d’un minimum de dix (10) années d’expérience professionnelle pertinente en développement des capacités, dont au moins cinq (5) années d’expérience à un poste de direction.
  • Solide connaissance et une bonne compréhension des besoins en développement des capacités des pays africains.
  • Aptitude avérée à jouer un rôle de chef de file dans la conception de programmes de formation, l’élaboration de matériel de formation et la gestion d’un programme de développement des capacités ou d’un établissement de formation.
  • Connaissance approfondie des questions économiques et de développement en Afrique; un esprit stratégique et une forte capacité à analyser les situations du point de vue des parties prenantes et à traduire la réflexion stratégique dans les faits.
  • Capacité à construire et à gérer des partenariats stratégiques, axés sur l’obtention de résultats.
  • Solides capacités à traduire les défis du développement en opportunités de renforcement des connaissances, avec une bonne maîtrise de l’andragogie.
  • Solides capacités d’analyse et de négociation, combinées à des capacités élevées en suivi et évaluation.
  • Excellente aptitude à concevoir de nouvelles approches et innovations en développement des capacités, ainsi qu’à mettre au point des matériels de formation conviviaux.
  • Excellentes aptitudes en communication orale et écrite en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
  • Maîtrise des logiciels Microsoft courants.

 

Seul(e)s le/la/les candidat(e)s qui aura/auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et les diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la Banque africaine de développement se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org

 

Le Groupe de la Banque africaine de développement ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.