Director African Natural Resources Center / Directeur/Directrice, Centre Africain Des Ressources Naturelles

The Complex:

The Chief Economist/Vice-President for Economic Governance and Knowledge Management is the Bank’s spokesperson on economic matters and the Vice President for the ‘Economics Governance and Knowledge Management Complex’. The Complex is responsible for (i) providing leadership and visibility for the Bank on economic, finance, financial governance and socio economic development issues; and coordinate the generation of analytical works to inform operational policy; (ii) systematically emphasize the critical role of knowledge, experience, lessons learnt and their tangible impact on sustainable, inclusive transformation of African economies.

The hiring department:

The external role of the African Natural Resources Center is to support Regional Member Countries improve development outcomes through effective management of natural resources wealth by delivering practical solutions on policy, legislative and investment decisions in the sector. Internally, it brings cohesion to the Bank’s strategies in natural resources sectors by providing a single lens through which the institution tackles natural resources governance.

 

The position

The Director of the African Natural Resources Center is responsible for the leading, design and implementation of the Center’s strategy and work program in accordance with the Bank’s High 5 strategies.

The Director will lead the design and implementation of the Centre’s strategy and work program in relation with the Bank’s strategic priorities, the High 5, and especially the three-year business plan for capacitating regional member countries in managing renewable and non-renewable resources in order to improve development outcomes.

Key Functions:

Under the supervision and guidance of the Chief Economist/Vice-President for Economic Governance and Knowledge Management , the director will:

a) Strategy

  • Provide an overall vision and strategy on how the management of natural resources affects the quality of life for both present and future generations. Bring to bear the best expertise available domestically and internationally to provide customized policies for individual client countries.
  • Recommend a socially desirable policies regarding optimal fiscal policy (taxation) and contract negotiations and implementation for non-renewable and renewable natural resources management.
  • Design sustainable solutions to address natural resource conservation and management problems and prepare and implement an action plan to make the African Center for Natural Resources an internationally-recognized center of excellence.
  • Advise Regional member countries on natural resource stewardship in both theory and practice, with the goal of helping them design institutional and policy frameworks that are adaptable and resilient in light of the social and ecological complexity and change that characterize today’s challenges.

 

b) Work program validation and execution

  • Review and validate the objectives and work program for the department, ensuring alignment to the Bank, Complex and department strategic priorities.
  • Monitor their execution and provide guidance as needed to the teams.
  • Review and validate the budget, and its effective implementation.
  • Report on the work program execution, and propose alternative and corrective measures as needed.
  • Actively contribute to the designing and monitoring of the department key performance indicators.

 

c) Technical oversight on the department activities

  • Provide strategic guidance to the Bank through the Vice-President on Bank wide natural resources related strategies.
  • Coordinate regional natural resources governance support through programs knowledge.
  • Collaborate with the Director Generals to grow and meet demand for policies and projects in natural resources.
  • Advise the Vice-President on the Center’s strategic and operational matters by identifying areas of support to regional member countries and regional offices.
  • Support Director Generals by providing expertise, technical assistance and building knowledge dissemination of natural resources sectors at country level.
  • Oversee the narrowing of knowledge and skills gaps in relevant natural resources sectors as relates to the delivery of High 5s through leadership of internal and external knowledge development initiatives.
  • Lead work plans for the development of solution oriented policy tools by ensuring the products respond effectively to natural resources development policy, legal and institutional development needs.

 

d) People Management

  • Put in place, with the assistance of the Human Resources department, talent management mechanisms, to build a talent pool for the department for business continuity.
  • Assess work performance, appraise staff potential and determine training needs.
  • Review and validate the staffing needs, and build with the Human Resources department the required recruitment plans.
  • Ensure the department has the appropriate skills-mix at any time for effective delivery of the objectives defined in the work program.
  • Organize effective delegation of responsibilities by empowering staff at all levels.

 

e) Relations with stakeholders

  • Procure adequate human and financial resources to deliver the mandate by leveraging internal resources and forging external partnerships.
  • Represent the Bank at relevant platforms by articulating the Center’s value proposition and increasing the Bank’s brand visibility.
  • Serves as Acting Vice President for the Complex for Economic Governance and Knowledge Management when required.
  • Performs other duties assigned by the Vice President.

 

Competences

  • Hold at least a Ph.D. degree in Natural Resources Management, Resource Economics, Natural Resources Policy or related disciplines.
  • Have a minimum of ten (10) years of relevant and progressive professional experience in the areas of natural resources management and policy reforms in reputable international organizations of which at least 5 years must be in managerial role.; relevant experience includes work in policy legal and institutional formulation and reforms.
  • A strong track record in regional development policy.
  • Thorough knowledge of renewable and non-renewable resources policy formulation and implementation principles.
  • Strong knowledge of capacity building strategies.
  • Familiarity with operational activities in multilateral development institutions is essential.
  • Strong strategic influencing skills and demonstrated ability to present and win support for ideas.
  • Track record of application of sound and balanced judgment, even under stressful situations.
  • Excellent analytical and negotiation skills.
  • Ability to communicate effectively, both orally and in writing, in French or English, with a good working knowledge of the other language.
  • Competence in the use of standard Microsoft Office applications (Word, Excel, Access, PowerPoint).

 

Applicants who fully meet the Bank’s requirements and are considered for interview will be contacted. Only online applications submitted with a comprehensive Curriculum Vitae (CV) and copies of the required degrees will be considered. The President of the African Development Bank reserves the right to appoint a candidate at a lower level.  The African Development Bank is an equal opportunities employer. Female candidates are strongly encouraged to apply. http://www.afdb.org

The African Development Bank Group does not ask for payments of any kind from applicants throughout the recruitment process (job application, CV review, interview meeting, and final processing of applications). In addition, the Bank does not request information on applicants’ bank accounts. The African Development Bank Group declines all responsibility for the fraudulent publications of job offers in its name or, in general, for the fraudulent use of its name in any way whatsoever

 

La Banque:

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution de développement panafricaine qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 80 États membres, dont 54 en Afrique (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque africaine de développement vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Afin de se concentrer au mieux sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et de réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a défini pour ses interventions en Afrique, cinq grands domaines (Top 5) à intensifier pour accélérer l’obtention de résultats à savoir: l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des Africains. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

 

Le complexe:

L’Economiste en Chef et Vice-président de la gouvernance économique et de la gestion du savoir est le porte-parole de la Banque pour les questions à caractère économique et le Vice-président du Complexe de la gouvernance économique et de la gestion du savoir. Le complexe de la gouvernance économique et de la gestion du savoir a pour rôle : i) d’assurer le leadership et la visibilité de la Banque dans les domaines de l’économie, des finances, de la gouvernance financière et du développement socioéconomique ; de coordonner la production de travaux d’analyse qui éclaireront les politiques opérationnelles ; et ii) de mettre systématiquement l’accent sur le rôle essentiel du savoir, de l’expérience et des enseignements tirés, et sur leur impact tangible sur la transformation durable et inclusive de l’économie en Afrique.

Le département Recruteur:

Le Centre africain des ressources naturelles a pour rôle externe d’aider les pays membres régionaux à améliorer leurs résultats en matière de développement par une gestion efficace de la richesse de leurs ressources naturelles. Dans cette optique, il s’emploie à proposer des solutions concrètes aux décideurs en matière stratégique, législative et d’investissement dans le secteur. Le rôle interne du Centre africain des ressources naturelles consiste à assurer la cohésion des stratégies de la Banque dans les secteurs des ressources naturelles en suivant la ligne conductrice de l’Institution pour la gouvernance des ressources naturelles.

 

Le Poste:

Dans le cadre du Centre africain des ressources naturelles, le/la Directeur/Directrice est responsable de la conception et de la mise en œuvre de la stratégie du Centre et de son programme de travail en adéquation avec les objectifs des 5 grandes priorités (Top 5) de la Banque.

Le Directeur/La Directrice du Centre africain des ressources naturelles pilotera la conception et la mise en œuvre de la stratégie et du programme de travail du Centre au regard des 5 priorités stratégiques de la Banque, le Top 5, et en particulier le plan d’activités triennal visant à doter les pays membres régionaux des moyens d’action leur permettant de gérer des ressources renouvelables et non renouvelables et d’améliorer les résultats en matière de développement.

Principales Fonctions:

Sous la supervision et l’orientation de l’Economiste en Chef et Vice-président de la gouvernance économique et de la gestion du savoir, le Directeur/la Directrice sera chargé(e) de :

a)  Stratégie

  • Fournir une vision globale et une stratégie sur la façon dont la gestion des ressources naturelles affecte la qualité de vie pour les générations actuelles et futures. Apporter la meilleure expertise disponible sur le marché national et international pour fournir des politiques adaptées pour chaque pays client.
  • Recommander des politiques socialement souhaitables en matière de politique fiscale optimale (fiscalité) et de négociation et mise en œuvre de contrats pour la gestion des ressources naturelles non renouvelables et renouvelables.
  • Concevoir des solutions durables pour résoudre les problèmes de conservation et de gestion des ressources naturelles et préparer et mettre en œuvre un plan d’action pour faire du Centre africain des ressources naturelles un centre d’excellence internationalement reconnu.
  • Conseiller les pays membres régionaux sur les aspects théorique et pratique de l’économat des ressources naturelles, dans le but de les aider à concevoir des cadres institutionnels et politiques adaptables et résilients face à la complexité et aux changements sociaux et écologiques qui caractérisent les défis actuels.

 

b) Validation et exécution du programme de travail

  • Examiner et valider les objectifs et le programme de travail du Département, en veillant à l’alignement des activités sur les priorités stratégiques du département, du complexe et de la Banque.
  • Suivre leur exécution et fournir les conseils nécessaires aux équipes.
  • Examiner et valider le budget et sa mise en œuvre effective.
  • Faire rapport sur l’exécution du programme de travail et proposer des solutions de rechange et des mesures correctives, le cas échéant.
  • Contribuer activement à la conception et au suivi des indicateurs clés de performance du Département.

 

c) Supervision technique des activités du département

  •  Fournir une orientation stratégique à la Banque par le biais du Vice-président pour les stratégies de l’Institution relatives aux ressources naturelles.
  • Coordonner la gouvernance des ressources naturelles régionales grâce à la connaissance des programmes.
  • Collaborer avec les directeurs généraux pour accroître et satisfaire la demande de politiques et de projets dans le domaine des ressources naturelles.
  • Conseiller le Vice-président sur les questions stratégiques et opérationnelles du Centre, en identifiant les domaines d’appui aux pays membres régionaux et aux bureaux régionaux.
  • Aider les directeurs généraux en leur apportant l’expertise et l’assistance technique et en renforçant la diffusion de connaissances sur les secteurs des ressources naturelles au niveau des pays.
  • Superviser la réduction des déficits de connaissances et de compétences dans les secteurs pertinents des ressources naturelles en vue de la réalisation des objectifs du Top 5, en jouant un rôle de premier plan dans les initiatives de développement des connaissances prises en interne et en externe.
  • Diriger les plans d’activités pour l’élaboration d’outils stratégiques axés sur les solutions, en veillant à ce que les produits répondent efficacement aux politiques de développement des ressources naturelles et aux cadres juridiques et institutionnels de développement.

 

d) Gestion des personnes

  • Veiller à ce que le Département soit doté des compétences appropriées à tout moment pour la réalisation efficace des objectifs définis dans le programme de travail.
  • Examiner et valider les besoins en personnel et élaborer en collaboration avec le département des Ressources Humaines les plans de recrutement requis.
  • Évaluer les performances, évaluer le potentiel du personnel et déterminer les besoins en formation.
  • Mettre en place, avec l’aide du Département des Ressources Humaines, des mécanismes de gestion des talents, pour constituer un pool de talents pour le Département en vue de la continuité des activités.
  • Procéder à une délégation efficace des responsabilités, en dotant le personnel de pouvoir d’action à tous les niveaux.

e) Relations avec les parties prenantes

  • Se doter de ressources humaines et financières suffisantes pour exécuter le mandat du département, en tirant parti des ressources internes et en nouant des partenariats externes.
  • Représenter la Banque dans les plates-formes de discussions pertinentes, en présentant clairement la proposition de valeur du Centre et en améliorant l’image de marque la Banque.
  • Agir en qualité de Vice-président(e) intérimaire du Complexe de la gouvernance économique et de la gestion du savoir, le cas échéant.
  • S’acquitter d’autres tâches pouvant lui être confiées par le Vice-président.

 

Compétence

(compétences, expérience et connaissances)

  • Etre titulaire d’au moins un Doctorat (Ph.D.) en gestion des ressources naturelles, économie des ressources, politique des ressources naturelles ou dans des disciplines connexes.
  • Justifier d’un minimum de  dix (10) années d’expérience professionnelle pertinente et progressive dans les domaines de la gestion des ressources naturelles et des réformes stratégiques au sein d’organisations internationales de renom ; l’expérience pertinente comprend notamment les activités de formulation et de réforme des politiques, des cadres juridiques et institutionnels dont au moins 5 à un poste de direction.
  • Un solide bilan en matière de politique de développement régional.
  • Une connaissance approfondie des principes de formulation et de mise en œuvre des politiques sur les ressources renouvelables et non renouvelables.
  • Une connaissance approfondie des stratégies de renforcement des capacités.
  • La parfaite connaissance des activités opérationnelles des institutions multilatérales de développement est essentielle.
  • De solides aptitudes en matière d’influence stratégique et une capacité avérée à présenter et à rallier ses interlocuteurs aux idées que l’on défend.
  • Une solide réputation en matière d’évaluations et de jugements judicieux et équilibrés, même dans des situations stressantes.
  • Excellentes capacités d’analyse et de négociation.
  • Excellentes compétences en communication écrite et orale en anglais et/ou en français, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
  • Maîtrise des logiciels Microsoft courants.

 

Seul(e)s le/la/les candidat(e)s qui aura/auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et les diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la Banque africaine de développement se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org

  •  Le Groupe de la Banque africaine de développement ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.